du conseil au concret

N°19 :
Je n’arrive pas à trouver mes marques
avec mon nouveau patron.

  • Question posée :

Mon nouveau chef est arrivé depuis quelques mois. Mes références précédentes sont changées. Il me demande certaines choses que je ne faisais pas auparavant et inversement. Je ne comprends pas exactement ses attentes au niveau de mes responsabilités dans les différentes missions qu’il me confie. Certaines fois, j’ai le sentiment qu’il attend plus de moi. Et d’autre fois j’ai l’impression que j’aurais dû l’interroger avant d’entreprendre le projet aussi loin.

 

  • Ma réponse : 

Deux aspects doivent être analysés :

  1. Sa mission au sein de l’entreprise
  2. Vos et ses comportements

 

1. Sa mission au sein de l’entreprise

Prenez en compte sa mission au sein du service, de l’entreprise. Son recrutement n’est pas dû au hasard : ses compétences, ses expériences ont été des forces dans le cadre du choix qui s’est porté sur lui.

Il lui a été confié une mission, des objectifs qui sont pour lui des défis qu’il devra atteindre. En fonction de ceux-ci, il adopte des comportements qui lui semblent appropriés et qui lui permettront de les atteindre dans les meilleures conditions et le meilleur délai.

3. Vos et ses comportements

Après plusieurs mois ou années avec un responsable, chacun prend des habitudes de fonctionnement. Délégation, organisation, compte rendu… dans le fond comme dans la forme ces principes ont été pris sans pour cela qu’il y est une vérité ou un réel besoin professionnel qui sous-tendent ces aspects. Ainsi vous pouvez être amené à confondre dans vos relations professionnelles le comportement de chacun (vous et votre chef) et les relations professionnelles pures.

De plus le climat de confiance que vous avez connu n’est plus. Il faudra tout simplement du temps, des actions, des expériences communes pour recréer un nouveau niveau de confiance réciproque. Chacun, lui comme vous, aura aussi besoin de vérifier par des actes concrets la confiance qu’il peut avoir en l’autre.

Dans le cas que nous évoquons, il semble important de vérifier quelques points :

  1. quels sont les comportements de votre nouveau responsable avec vos collègues ?
  2. Avez-vous par le passé eu des problèmes relationnels de même ordre avec d’autres personnes ?

Concernant le premier point, les actions, les décisions de votre patron sont en lien avec sa personnalité, fonction des différentes personnes de votre équipe et des évènements actuels du service, de l’entreprise. Si en échangeant avec vos collègues, ils éprouvent la même chose, alors typiquement vous êtes dans cette phase de création de sa zone de confiance en vous, en l’équipe.

Si au point 2 vous avez répondu oui, analysez finement si c’est un sentiment de déjà vécu. Et si tel est le cas, cherchez la solution dans votre expérience (Qui ? Comment l’avez réglé / géré ?).

Vous ne pouvez changer les autres.

Vous pouvez analyser, comprendre, accepter l’état de fait puis vous y adapter et ainsi permettre à votre interlocuteur de s’adapter naturellement, petit à petit. Vous trouverez alors un style de communication qui conviendra à vos deux personnalités. Extrêmement peu de personnes sont totalement incompatibles. Il existe donc une méthode, un principe, un mode de communication qui vous permettra d’échanger dans des conditions acceptables par l’un comme par l’autre.

Il n’a pas la connaissance totale de votre activité, entreprise, service, personnalité, expériences. il faut le laisser prendre ses marques.

        S’il vient de l’interne :
Il a forcément une bonne connaissance de l’entreprise. Sa vision, sa connaissance de la culture de l’entreprise lui apporte une analyse qui peut être différente de la votre face au quotidien. Son regard et son expérience issus d’un autre département seront utiles pour l’atteinte des objectifs de votre service.

        S’il n’est pas de l’entreprise :
Il lui faut acquérir la culture, les produits, l’organisation, les spécificités. Sa vision nouvelle des problèmes et des organisation permettra un regard constructif sur les habitudes.

Quelle que soit son origine, il a acquis son système d’analyse et de pensée grâce à ses différentes expériences. Si vous ne prenez pas le temps de connaître ses différences et leurs apports, le service perdra en efficacité et vous en enrichissement professionnel et personnel.

Dans tous les cas, apprenez à le comprendre au travers de prises de contact avec son ancienne entreprise, son ancien service…

Comprenez son référentiel et vous serez professionnellement plus en phase avec ses attentes techniques.

Prenez aussi le temps de mettre en phase vos objectifs professionnels dans son cadre de fonctionnement professionnel. Ayant pris conscience de la démarche pour atteindre vos objectifs grâce à lui, vous serez d’autant plus en accord avec certaines de ces décisions.

Dans la pratique quotidienne, n’hésitez pas à lui demandez précisément pour chaque mission déléguée, en amont de celle-ci, ce qu’il attend de vous : quoi, quand et surtout comment et jusqu’où.

Les points essentiels :

  1. Sa mission à la tête de votre équipe lui dicte ses décisions et ses actions. 
  2. Apprenez son passé, ses expériences, ses réussites, ses comportements avec ses collaborateurs précédents.
  3. Reprenez vos objectifs professionnels et visualisez l’aide qu’il peut vous apporter.
  4. Interrogez le pour maîtriser ce qu’il attend de vous dans chacun des aspects de vos missions.
  5. Mettez vous en phase avec ses attentes.

Nous contacter