du conseil au concret

N°1 :
Nos résolutions estivales

En cette période, nous prenons de petites, de grandes résolutions.

C’est un moment de mise à jour, d’adaptation, de remise en cause sur le plan professionnel et personnel :

  • Je dois préparer, boucler tous ces dossiers avant de partir (budgets, dossiers clients, plan d’actions …).
  • Je dois organiser, participer aux différentes réunions du service, de la société, du groupe…
  • Je dois consacrer 2 H, une matinée à telle personne ou telle équipe.
  • Je dois décider pour différents projets.Je dois ranger, réorganiser avant de partir.
  • Je veux consacrer plus de temps à moi, ma famille, mes amis.
  • Je dois lire tous les articles, les magazines, les livres…

Toutes ces résolutions sont des vœux pieux, si en amont nous ne les prenons pas à la racine.

Je dois aussi les voir avec la perspective du temps. Ils sont là pour que je puisse me satisfaire de leur atteinte, dans une logique de dynamique durable.

Si je n’atteins pas tous mes objectifs estivaux, je repartirais en septembre frustré de ne pas avoir tout fait. « Çà passe trop vite ! »

 

Ces objectifs professionnels et personnels, je dois avant tout me les fixer pour :

  • m’aider,
  • me rassurer,
  • m’encourager,
  • m’améliorer…

Pour que la période septembre à décembre soit bonne, voire un quadrimestre d’excellence, je dois préparer aujourd’hui mes stimulis de satisfaction pour demain.

 

Prenons quelques minutes pour réfléchir et décider.

  • Quels sont mes objectifs pour cette période ?
  • Sont-ils tous précis ?
  • Sont-ils concrets et mesurable ?

Pour :
        1) moi
        2) mon équipe
        3) ma famille
        4) mes amis
        5) …

 

  • Sont-ils atteignables et suffisamment ambitieux pour créer ces fameux stimulis de satisfaction ?
  • Sont-ils fixés dans la durée ?


Début, pour ne pas reporter à demain.

Fin, suffisamment proche pour me dynamiser, tout en laissant le temps à l’exécution.

Je retiendrais de cette réflexion :
Changement de rythme donc changement de méthodologie :
la période estivale n’est pas un aboutissement (j’ai du temps, je vais solder les dossiers en cours) mais l’aube de mes actions futures.
Je dois surtout profiter de cette période pour structurer mon plan d’action de la rentrée.

Nous contacter