du conseil au concret

N°2 :
Dernière ligne droite de l’année :
nous nous posons certaines questions.

  • Questions posées :

1. Je suis en avance sur mes objectifs : dois-je en faire plus ? puis-je faire mieux ? mettre à profit, oui mais comment ? comment communiquer ?

2. Je suis en phase avec mes prévisions : comment puis-je être sûr de les dépasser en fin d’année ? prendre des risques oui, mais pour quoi et comment ? dois-je parler des actions que je prévois ?

3. Je suis en retard sur mes objectifs : puis-je encore atteindre ces sommets ? comment faire pour assurer un minimum ? en parler oui, mais à qui et dans quelle mesure ? 

 

  • Ma réponse :

1. Je suis en avance :

Pas de triomphalisme excessif.

Je dois :

  • Comprendre et intégrer les leviers qui m’ont permis d’atteindre ce niveau de réalisation.
  • Profiter de cette avance pour initier de nouvelles démarches.
  • Me rendre sur tous les terrains de la hiérarchie, je m’investis dans cette relation 360°.
  • Partager avec les autres mes expériences
  • M’attacher à mieux les comprendre comme individu et dans leur fonctionnement professionnel
  • Explorer certains domaines, peut-être nouveaux : techniques, méthodes, par rapport aux concurrents, benchmarking,
  • Tester de nouvelles organisations,…
  • Travailler avec l’équipe pour assurer un gain pour le groupe et pour chacun.
  • Mettre à profit cette période pour valoriser mon positionnement dans le groupe.

2. Je suis en phase :

Je dois :

  • Analyser l’ensemble de mon action depuis le début de l’année,
  • Confirmer mes actions à effets positifs
  • Améliorer, adapter, corriger mes actions non couronnées par le succès.
  • Partager et explorer les réussites des autres en interne comme en externe:

– Je m’informe.

– Je communique sur mes actions passées et à venir.

– Je mets en place quelques nouvelles démarches, à risques calculés.

– Construire mon image de personnalité professionnelle et consciente.

3. Je suis en retard :

Pas le temps de réinventer l’eau chaude.
Je suis pragmatique et efficace.

Je dois :

  • Etudier mes différentes actions, de cette année, des années précédentes.
  • M’efforcer de comprendre les évolutions du contexte.
  • Communiquer rapidement à 360° sur un état des lieux honnête et précis.
  • Dupliquer et me concentrer sur ce qui a déjà fonctionné et m’apportera un résultat immédiat.
  • Construire mon plan d’action sur lequel je m’engage à communiquer régulièrement.
  • Construire mon image d’individu qui sait assumer ses actions.

Dans tous les cas :

1. Je définis le plan d’actions de la fin de l’année qui sera l’ouverture sur l’année prochaine.

2. Je me stimule pour relever ces nouveaux défis

Nous contacter