du conseil au concret

N°18 :
Je recrute une nouvelle partie de mon équipe,
quelles actions dois-je mener pour réussir ?

  • Question posée :

J’ai à ce jour une équipe constituée qui fonctionne bien. Je dois dans le cadre du développement de mon service recruter et surtout intégrer de nouvelles personnes. Quelles doivent être mes démarches pour que cette intégration se déroule dans les meilleures conditions et que ma nouvelle équipe conserve ce fonctionnement et cette cohésion.

 

Deux aspects fondamentalement différents sont dans votre question :

  1. Intégration individuelle
  2. Intégration collective

 

et chacun de ses aspects doit être réfléchi sous deux angles :

                a.  Technique

                b.  Comportemental

L’intégration se prépare dès la réflexion sur vos besoins et la rédaction de l’annonce. C’est une réelle opération de communication externe comme interne.
En fonction du contenu de votre annonce et de la communication interne liée aux recrutements, votre équipe actuelle et l’ensemble de l’entreprise se préparent à accueillir un nouveau « technicien » dans un positionnement hiérarchique précis.
(cf la pensée n°17 : Je dois refuser une évolution, une mutation à l’un de mes collaborateurs.)

1. Intégration individuelle

a) Technique

Vous avez recruté une ou des personne(s) ayant une ou des qualité(s) professionnelle(s) précise(s). Faites en sorte d’encadrer clairement ses missions et de préparer toutes les informations nécessaires pour la bonne connaissance de son rôle et de ses missions (quantitative, qualitative, organisation).
Vous devez prévoir une rencontre avec chacun des « experts » techniques proche de ses compétences afin que votre nouveau collaborateur sache précisément ce qu’il peut apporter et ce que les autres peuvent lui apporter.

Concernant les spécificités techniques de son poste ou de votre société,
vous devez lui prévoir très rapidement (dans les premières semaines) les formations nécessaires.

b)  Comportemental

Lors des différents entretiens (du recrutement aux premiers entretiens comme salarié) vous devez faire en sorte de mieux connaitre votre collaborateur. Afin d’anticiper avec lui son approche métier et son positionnement dans le groupe et au sein de l’entreprise. Chacun étant différent, si vous préparez l’intégration de plusieurs collaborateurs, plusieurs organisations seront mises en place afin de « coller » au mieux à chacun.
Vous devez être proche des discrets pour les aider à se positionner, être vigilant avec les extravertis pour ne pas déstabiliser le groupe, donner le maximum d’information le plus tôt possible aux cartésiens pour qu’ils se préparent et anticipent...comportement : créatif, explorateur, gestionnaire…)
Un passage auprès de chacun de ses futurs correspondants est incontournable. Ainsi vous devez vous assurer que ses interlocuteurs ont pris le temps de mieux le connaître pour travailler le plus rapidement et le plus efficacement avec lui.

2. Intégration collective

a) Technique

Vous devez aborder avec chacun de vos collaborateurs et les membres des services latéraux les rôles et missions de chacun. L’arrivée d’un nouveau collaborateur crée un développement du professionnalisme collectif et un repositionnement de chacun en vue d’une cohérence globale.
L’intégration devient alors une opération collective. Chacun se repositionne en fonction de ses compétences propres et de celles de chaque membre de l’équipe nouvellement constituée.

Cette démarche est essentielle pour permettre à l’esprit du groupe de se développer
dans un cadre connu et maîtrisé de tous.

b)  Comportemental

Lors du recrutement et de la phase de contact, vous avez pu identifier chez votre futur collaborateur les aspects de sa personnalité qui fonctionneront ou dysfonctionneront avec ses collègues. Vous devez par des entretiens collectifs réguliers permettre à chacun de se positionner vis à vis du nouvel arrivé et inversement. Des réunions de l’ensemble des équipes vous permettront de réguler chaque personnalité et ainsi permettre à chacun de prendre place dans l’édifice global.

Pour accélérer cette prise de conscience collective et individuelle, vous pouvez organiser un séminaire à l’extérieur de l’entreprise.
Ce séminaire ayant pour objectifs la réflexion puis l’engagement dans l’action de chacun.

Les points essentiels

En amont :

1. Rédaction de l’annonce (fond technique, grille de compétence, positionnement hiérarchique et forme).

2. Préparer vos entretiens de recrutement et premiers échanges : les termes, l’organisation que vous présenterez seront les bases de son intégration.

3. Préparer l’arrivée avec un planning de rendez-vous (la date d’entrée à retenir doit favoriser l’intégration et non faciliter l’administration du contrat).

Pendant :

4. Préparer chaque collaborateur.

5. L’insérer dans les groupes : interne (votre équipe), externe (ses contacts nécessaires en externes de l’entreprise), interne-externe (avec les autres services ou groupes projets).

Après :

6. Suivre chaque nouveau collaborateur par des entretiens individuels, des échanges entre vous et chacun de ses contacts et par des réunions avec vos équipes.

7. Collecter de l’information pour vos futurs recrutements (la bonne organisation, les points d’amélioration).

Une équipe cela se construit et cela se cultive 

Nous contacter